Fondation à but non lucratif, International Cocoa Initiative (ICI) œuvre à la protection de l’enfance dans les communautés productrices de cacao. Leader dans le secteur, elle rassemble les forces de l’industrie du cacao et du chocolat, de la société civile, des communautés cacaoyères et des gouvernements de pays producteurs de cacao pour assurer aux enfants un avenir meilleur et œuvre à l’élimination du travail des enfants. De concert avec ses partenaires, elle fait en sorte que les communautés cacaoyères assurent une plus grande protection des enfants et de leurs droits, que la filière de production gère le risque de travail des enfants de manière responsable et que les connaissances et les informations soient diffusées de manière ouverte et transparente.

Présente en Côte d’Ivoire et au Ghana depuis 2007, ICI appuie la mise en œuvre de stratégies globales de protection de l’enfance dans les communautés cacaoyères et tout au long de la chaîne d’approvisionnement du cacao. À ce jour, 381 144 enfants, 232 communautés et 214 coopératives ont directement bénéficié de la mise en œuvre de sa stratégie 2015-2020.

Notre travail

Au sein des communautés, nous nous attaquons aux causes profondes du travail des enfants et nous nous attachons à proposer des solutions innovantes

Le long de la chaîne d’approvisionnement, nous encourageons tous les acteurs concernés à agir de manière responsable et à faire preuve de diligence raisonnable en matière de droits de l’Homme

Au niveau national, nous aidons les gouvernements à mettre en place des mesures de protection de l’enfance

Au niveau international, nous œuvrons au renforcement des connaissances et à la défense des droits de l’enfant

Vision

ICI a pour vision de promouvoir des communautés cacaoyères prospères, veillant au respect et à la protection des droits de l’enfant et exemptes de toute forme de travail des enfants.

Mission

ICI s’emploie à améliorer les conditions de vie des enfants dans les communautés cacaoyères, à protéger leurs droits, à contribuer à l’élimination du travail des enfants en appuyant l’intensification et l’élargissement des actions de développement communautaire axées sur l’enfant et en favorisant une gestion responsable de la chaîne d’approvisionnement dans l’ensemble du secteur du cacao.

Stratégie

ICI a pour but d’améliorer directement la protection de quelque 375 000 enfants d’ici la fin 2020.

Nos valeurs

Nous sommes convaincus qu’il est de notre responsabilité d’aider, de protéger et de servir ceux qui sont dans le besoin, surtout en plaçant l’intérêt supérieur des enfants vulnérables et de leurs familles au cœur de nos interventions, et en défendant l’équité, la justice et la dignité, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Fondation ICI.

Dans toutes nos activités, nous appliquons les normes les plus strictes en matière d’honnêteté, de responsabilité et de transparence. Nous nous engageons à utiliser nos ressources de manière appropriée, efficace et rationnelle pour en optimiser l’impact.

Nous faisons preuve d’indépendance, d’impartialité, d’équité et d’intégration dans nos relations avec les bénéficiaires de nos actions, les parties prenantes et nos collaborateurs ainsi que dans les décisions que nous prenons.

Nous sommes convaincus que pour être durable, évolutive et efficace, toute solution doit s’appuyer sur le dialogue, la collaboration, l’apprentissage commun et l’action collective. Nous défendons une vision axée sur la responsabilité commune selon laquelle toute personne qui tire un revenu, des bénéfices ou du plaisir du cacao ou du chocolat doit contribuer à une chaîne d’approvisionnement plus digne et plus durable.

Nous encourageons la créativité, la remise en question du statu quo et l’adaptation à de nouvelles réalités. En dépit d’une approche axée sur les résultats, nous sommes également prêts à prendre des risques calculés et à apprendre aussi bien de nos échecs que de nos succès. Notre objectif est d’être une source d’inspiration, d’influer sur les décisions et de montrer la voie.

Message du Directeur exécutif

Être source d’innovation et d’inspiration pour accroître l’impact de nos activités

par Nick Weatherill

«Nous sommes sur la bonne voie, mais il reste encore un long chemin à parcourir et de nombreux obstacles à surmonter. »

Depuis 2015, la Fondation ICI a connu un essor considérable, s’imposant à la fois comme un partenaire opérationnel et un leader éclairé dans la lutte contre le travail des enfants. Ces cinq dernières années, nous avons amélioré la vie de plus de 380 000 enfants de communautés cacaoyères. Ce qui signifie que nous avons dépassé notre objectif d’action directe auprès de 375 000 enfants d’ici à la fin de 2020.

En 2019, nous avons renforcé nos capacités de suivi et d’évaluation, afin de mieux maîtriser le degré d’efficacité de nos activités et d’en tirer des enseignements. L’analyse des résultats des actions communautaires déployées ces cinq dernières années a confirmé une réduction de 20 à 30% du travail des enfants, une augmentation du nombre d’enfants scolarisés et une progression du revenu des ménages de producteurs de cacao. Le Système de Suivi et de Remédiation du Travail des Enfants (SSRTE) a également démontré sa capacité à réduire de près de 50% le travail des enfants auprès des victimes recensées. Il nous a aussi permis de mieux cerner les facteurs de risque pouvant entraîner une rechute et de bien comprendre qu’il est essentiel de prendre la mesure de la gravité et de la prévalence du travail des enfants.

ICI s’emploie à mettre à profit tous ces enseignements pour deux grandes raisons, l’objectif étant d’obtenir des résultats à plus grande échelle :

Premièrement, la Fondation s’appuie sur ces connaissances pour s’adapter et innover. Les enseignements tirés de l’action communautaire permettent d’élaborer de nouveaux outils, à l’image du Calculateur de risque de travail des enfants. Parallèlement, elle s’emploie à tester et à perfectionner différents modèles d’action relatifs à la protection de l’enfance et à la gestion des risques de travail forcé. Face aux nombreuses voix qui s’élèvent en faveur de l’obligation de diligence raisonnable en matière de droits de l’Homme, notre objectif est que les entreprises comme les gouvernements soient davantage en mesure de répondre aux attentes qu’ils suscitent. Grâce à la mise en œuvre d’approches rentables et évolutives, capables d’avoir une incidence positive sur les familles de producteurs vulnérables et leurs enfants.

Deuxièmement, grâce aux éléments concrets qu’elle apporte à l’appui des résultats obtenus et au partage des connaissances sur les dispositifs les plus efficaces, la Fondation est source de motivation et d’inspiration. Face à un défi aussi vaste et tenace que le travail des enfants, il est facile de se décourager. C’est ce qui nous pousse à témoigner de ce qu’il est possible de réaliser en insistant sur la façon de transposer les résultats à plus grande échelle, pour favoriser de nouvelles avancées. Nous nous efforçons de créer une dynamique au sein des parties responsables, de renforcer les efforts collectifs déployés par l’ensemble du secteur et de veiller à ce que les investissements soient prioritairement consacrés aux interventions qui, selon notre expérience, portent le plus de fruits.

En 2019, ICI a vu son nombre de membres augmenter avec 17 partenaires. Son portefeuille de projets, au nombre de 24, a lui aussi progressé. La Fondation a étendu ses activités au Cameroun. On estime à présent que le SSRTE, sous une forme ou un autre porte désormais sur 15% de la filière de production du cacao de Côte d’Ivoire et du Ghana. Nous sommes sur la bonne voie, mais il reste encore un long chemin à parcourir et de nombreux obstacles à surmonter. J’ai bon espoir et je suis convaincu que la Fondation ICI continuera d’innover et de servir de modèle, de manière à mobiliser le plus grand nombre et, ensemble, à apporter un réel changement.

En collaboration avec ses partenaires du secteur du cacao et bien d’autres, ICI œuvre à la protection des enfants dans les communautés cacaoyères, produisant un réel impact à travers nos Systèmes de Suivi et de Remédiation du Travail des Enfants et notre Programme de développement communautaire.

Notre impact / SSRTE

L’intégration des SSRTE dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement de l’Afrique de l’Ouest

L’un des volets essentiels de la stratégie 2015-2020 d’ICI consiste à aider le secteur du cacao à intégrer une gestion des risques responsable dans la chaîne d’approvisionnement au moyen des Systèmes de Suivi et de Remédiation du Travail des Enfants (SSRTE), qui permettent de déceler, de suivre et de remédier aux cas de travail des enfants.

Conçus et adaptés au secteur du cacao par la Fondation ICI dès 2012, des Systèmes de Suivi et de Remédiation du Travail des Enfants ont été mis en place dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du cacao de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale. Ils ont pour objectif premier de protéger les enfants et de faire respecter le principe de diligence raisonnable en matière de droits de l’Homme. Nous estimons désormais que ces systèmes couvrent 15% de la chaîne de production en Côte d’Ivoire et au Ghana.

En 2019, en collaboration avec huit partenaires de la Fondation ICI, des SSRTE ont été mis en place dans 194 coopératives, touchant plus de 168 757 producteurs de cacao du Ghana, de Côte d’Ivoire et du Cameroun. Depuis 2015, grâce au concours de nos partenaires, ce dispositif a eu une incidence positive sur les conditions de vie de plus de 215 746 enfants vivant au sein de communautés cacaoyères.

Les SSRTE élaborés par ICI prévoient des activités de suivi, de sensibilisation, de remédiation et de prévention. On estime qu’ils permettent de déceler au moins 60% des cas de travail des enfants dans les coopératives agricoles et qu’il peuvent entraîner une diminution du travail dangereux des enfants pour atteindre 49% parmi les enfants couverts. C’est une preuve de l’efficacité du dispositif. Pour autant, nous savons par expérience que la situation est extrêmement fluctuante au sein des communautés cacaoyères. On constate ainsi que près de 23% des enfants qui ont cessé de travailler peuvent, à un moment ou à un autre, se remettre à exécuter des travaux dangereux. D’où la nécessité d’un suivi continu des ménages, pour éviter toute rechute et s’assurer que les enfants les plus difficiles à atteindre bénéficient d’un soutien continu. La mise en place de visites de suivi régulières permet ainsi aux ménages vulnérables, où le risque de travail des enfants persiste, de se voir proposer des solutions ciblées.

Au cours de l’année écoulée, certains partenaires de la Fondation ont également pris d’ambitieuses résolutions, s’engageant à appliquer les SSRTE dans l’intégralité de leur chaîne d’approvisionnement à risque. Une démarche indispensable pour faire de nouvelles avancées dans la réduction du travail des enfants. Parallèlement, ICI ne cesse d’innover et de tester des solutions visant à rendre le système plus efficace, à réduire les coûts de mise en œuvre et à créer des conditions propices à son adoption à grande échelle.

0
enfants sur le quotidien desquels le SSRTE a eu une incidence positive

Résultats du SSRTE en 2019

0
membres de ménages ayant participé à 213 activités génératrices de revenus
0
Groupes de Services Communautaires créés au niveau des coopératives
0
cas d’enfants participant à des travaux dangereux en 2019
0
Agents du Système de Suivi et de Remédiation du Travail des Enfants (SSRTE) actif dans des coopératives
0
Relais Communautaires actifs
0
acteurs de la chaîne d’approvisionnement formés en 2019
0
producteurs sensibilisés en 2019
0
producteurs rencontrés au sein des ménages
0
enfants de 5 à 17 ans dans des ménages visités par un agent de SSRTE
0
séances de sensibilisation organisées au niveau des ménages et des communautés à raison de 7 participants en moyenne par séance

En quoi consiste le SSRTE

Élaboré par la Fondation ICI, le SSRTE est un dispositif intégré à la chaîne d’approvisionnement d’entreprises productrices de cacao et de fabricants de chocolat dans le but de déceler, de remédier et de prévenir le travail des enfants.

Darrell High
Responsable du Plan cacao de Nestlé

«Les Systèmes de Suivi et de Remédiation du Travail des Enfants ont permis de faire reculer le travail des enfants dans un peu plus de 50% des cas révélés au cours de la période 2019. Les SSRTE sont l’un des éléments clés du “Cocoa Plan” de Nestlé dans les régions où il existe un risque élevé de travail des enfants. Si bien que d’ici à 2025, ils seront appliqués à l’ensemble de nos sources d’approvisionnement en Afrique de l’Ouest.»

Jeff King
Directeur de la coopérative ABOCFA, Ghana

« Travailler en collaboration avec ICI a aidé l’ABOCFA à déceler des cas de travail des enfants parmi les producteurs membres de la coopérative. Il est apparu que certaines pratiques courantes pouvaient en réalité être assimilées au travail des enfants. Ce que nous ignorions. Ce partenariat avec ICI nous a permis de mieux comprendre en quoi consistait le travail des enfants, et ce aussi bien au niveau des membres que de la direction de l’ABOCFA. »

Diara
Impact Cheerleader chez Tony’s Chocolonely

« Depuis l’instauration du SSRTE en 2017, nous avons recensé un nombre d’enfants victimes du travail illégal des enfants bien plus élevé qu’auparavant. Si ce n’est pas une bonne nouvelle en soi, c’est un signe de l’efficacité du système. Travailler en étroite collaboration avec les coopératives a permis de recueillir de précieux commentaires que la Fondation ICI met actuellement à profit pour élaborer un nouveau système de gestion des données, qui permettra aux partenaires d’obtenir un rapport en appuyant simplement sur une touche. »

Le développement communautaire fait partie intégrante de la démarche stratégique de la Fondation ICI depuis cinq ans. Entre 2015 et 2018, nous avons aidé 75 communautés productrices de cacao de Côte d’Ivoire et du Ghana à travers le core programme de l’ICI, afin de créer un environnement plus protecteur et favorable aux enfants.

Notre impact / Le développement communautaire

Appui à l’autonomisation des communautés pour renforcer la protection de l’enfance et faire reculer le travail des enfants

En 2019, nous avons commandé une évaluation externe et mené une étude supplémentaire pour établir si notre approche de développement communautaire avait effectivement contribué à faire reculer le travail des enfants et à promouvoir les droits de l’enfant.

Il ressort de l’étude sur l’impact du programme de développement communautaire de la Fondation que le travail des enfants a fortement diminué au cours du projet. Les résultats préliminaires montrent une baisse moyenne de 20% dans 46 communautés de Côte d’Ivoire et de 30% dans 29 communautés du Ghana. Le pourcentage d’enfants se livrant à des travaux dangereux et le nombre d’heures de travail hebdomadaire sont eux aussi en nette diminution. L’évaluation externe fait également apparaître un effet notable en termes d’amélioration de l’accès à une éducation de qualité et d’autonomisation des communautés par rapport aux communautés n’ayant pas bénéficié du programme.

La mise en place ou la consolidation de Comités de Protection de l’Enfance au sein des communautés relevant du programme a joué un rôle clé dans l’obtention de ces excellents résultats. Ces groupes ont aidé à l’élaboration de Plans d’action communautaire et noué des liens essentiels avec les autorités locales. Ils ont ainsi pu faire entendre leurs voix, recevoir la visite de fonctionnaires locaux et faire pression pour obtenir un soutien supplémentaire. Les Comités de protection de l’enfance sont restés actifs dans toutes les communautés tout au long du programme triennal de ICI.

Parallèlement, les communautés soutenues ont mobilisé davantage de fonds que leurs homologues hors programme, ce qui leur a permis de poursuivre certains projets de développement précis et d’investir dans l’éducation des enfants. Pendant toute la durée du projet, les apports financiers et en nature en faveur de la mise en œuvre des Plans d’action communautaire ont plus que doublé, passant de 15 à 33%, signe de l’appropriation accrue du processus de développement par les communautés.

L’accès à une éducation de qualité a aussi progressé dans les 75 communautés couvertes. Des écoles ont été construites ou rénovées, des cantines scolaires ont été mises en place, des logements pour enseignants ont vu le jour et des toilettes ont été installées de manière à créer un environnement scolaire propice à l’apprentissage. Toutes ces actions ont permis de faire progresser le taux de scolarisation de 13%, ce qui s’est traduit par une augmentation du temps passé à l’école et par de nouvelles opportunités en termes d’apprentissage formel.

L’autonomisation des femmes a également été favorisée au moyen de cours d’alphabétisation, d’activités génératrices de revenu et de groupes d’épargne. Dans toutes les communautés soutenues, les femmes ont ainsi gagné en autonomie et en confiance en soi, tandis que le revenu des ménages augmentait. L’évaluation externe a révélé que ces activités ont été très appréciées par les membres des communautés.

Sur la période triennale, le programme de développement communautaire de ICI a démontré son efficacité dans la lutte contre le travail des enfants. Il a donné aux communautés bénéficiaires les moyens de mettre en place des systèmes de protection de l’enfance gérés au niveau local et de mener de nombreuses activités qui contribuent à leur développement global.

0%
de réduction du nombre d’enfants effectuant des travaux dangereux dans les communautés du Ghana
0%
de réduction du travail des enfants dans les communautés de Côte d’Ivoire

Le développement communautaire à l’œuvre:
le cas d’Abease

ICI travaille en collaboration avec la communauté d’Abease, au Ghana, dans l’objectif de promouvoir la protection des enfants dans le cadre du Programme de développement communautaire. Les membres de la communauté ont ainsi été sensibilisés, responsabilisés et incités à renforcer la protection de l’enfance, en la rendant l’un des éléments clés de leur développement. Aujourd’hui, les enfants d’Abease sont moins exposés au risque de travail des enfants et accèdent plus facilement à une éducation de qualité.

James Coffey
Président du Comité de Protection de l’Enfance d’Abease

«Les infrastructures scolaires de cette communauté étaient en piteux état. Avec notre Plan d’action, nous avons réussi à remonter jusqu’au Directeur régional et à faire pression pour obtenir des moyens en faveur de notre développement.»

Notre impact / Le développement communautaire

Projet sur l’Élimination
du travail des enfants dans
la cacaoculture : ECLIC

Entre 2015 et 2019, ICI a aidé des enfants et des familles de 50 communautés cacaoyères de Côte d’Ivoire à mettre en place des actions de développement communautaire, avec le soutien du Département du travail des États-Unis, dans le cadre du projet ECLIC sur l’élimination du travail des enfants dans la cacaoculture.

0%
de diminution du travail dangereux des enfants dans les ménages bénéficiaires

Principaux résultats parmi les enfants bénéficiaires

Diminution très sensible du travail dangereux des enfants dans les ménages bénéficiaires

Prise de conscience accrue des risques liés au travail des enfants et de l’importance de l’éducation

Ressources pédagogiques en plus grand nombre et meilleur accès à une éducation de qualité

Renforcement de l’autonomie des communautés

ECLIC en chiffres

0
enfants bénéficiaires dans 50 communautés cacaoyères
0
enfants ont pu intégrer le système éducatif et des programmes de formation professionnelle grâce à une participation aux frais de scolarité et au don de matériel scolaire
0
Comités de Protection de l’Enfance créés et formés
0
enfants auparavant déscolarisés ont réussi leurs examens en classe passerelle et ont pu réintégrer le système scolaire classique
0
membres de communautés ont été sensibilisés au travail des enfants
0
kits scolaires ont été distribués
0
actes de naissance ont été délivrés
0
élèves ont été formés aux droits de l’enfant et à la protection de l’enfance
0
enseignants ont été formés aux droits de l’enfant et à la protection de l’enfance : 71% d’entre eux ont déclaré appliquer ces connaissances au quotidien
0
adultes ont assisté à des cours d’alphabétisation
0
membres de ménages à risque ont bénéficié de la mise en place d’activités génératrices de revenus et/ou ont adhéré à des Groupes d’épargne et de crédit

Innover et apprendre

Trouver des solutions innovantes pour relever les nouveaux défis actuels qui se posent au niveau des chaînes d’approvisionnement en cacao et tirer des enseignements de l’expérience pour obtenir des résultats à plus grande échelle constituent deux grands volets de l’action de la Fondation ICI. Cette section présente trois exemples de solutions proposées face aux grands enjeux du secteur.

Une éducation de qualité :
un élément crucial dans
la lutte contre le travail des enfants

En 2019, la Fondation ICI s’est penchée plus avant sur le lien entre éducation de qualité et travail des enfants. Ses recherches ont révélé une forte corrélation entre l’enseignement […] Lire plus >

Les enseignements du terrain au service de la lutte contre le risque de travail forcé
dans le secteur du cacao

Le travail forcé est un grave problème qu’il convient de mieux cerner et de chercher à résoudre dans toutes les filières de production, y compris dans le secteur du cacao. […] Lire plus >

Comprendre les risques
liés au travail des enfants pour affiner les mécanismes de suivi

Les méthodes traditionnellement utilisées pour évaluer le risque de travail des enfants, par exemple la réalisation d’évaluations approfondies, exigent énormément de ressources et de temps. […] Lire plus >

Message des Coprésidentes de ICI

Mil Niepold

Mil Niepold
Experte indépendante

Isabelle Adam
Responsable des relations avec les entreprises, Touton S.A.

L’apprentissage au coeur du progrès

Alors que la période de six ans de la stratégie ICI touche à sa fin, l’occasion nous est donnée de faire le bilan de tous les enseignements que nous avons tirés de nos activités.

Année après année, ICI n’a eu de cesse d’évaluer et d’affiner ses modèles d’intervention, de renforcer les synergies entre les différents acteurs du secteur du cacao et de perfectionner les outils d’évaluation du travail des enfants et du travail forcé au sein des communautés cacaoyères. Des activités de prévention et des mesures correctrices ont été mises en place auprès d’un nombre toujours plus important d’enfants et de producteurs, tandis que des instruments novateurs, à l’image de l’outil d’estimation du risque de travail des enfants au niveau des communautés et des ménages, continuaient d’être testés sur le terrain.

Nous sommes fiers des résultats que nous avons obtenus. Si des avancées ont été réalisées, une action concertée et une mobilisation plus ferme de la part de tous les acteurs du secteur du cacao et d’autres sont désormais nécessaires pour passer à la vitesse supérieure.

Pour tenir nos engagements en matière de lutte contre le travail des enfants, il importe plus que jamais de renforcer les relations entre le secteur public et le secteur privé. En s’appuyant sur le principe de la « responsabilité partagée », ICI travaille déjà en étroite collaboration avec les pays producteurs et contribue à l’élaboration des Plans d’action nationaux qui servent de fondement aux efforts déployés par les gouvernements en faveur du secteur cacaoyer.

Les pays consommateurs ont eux aussi un rôle important à jouer. Ils sont en mesure d’offrir l’aide technique et financière nécessaire pour renforcer les systèmes déjà employés sur le terrain pour évaluer les risques et suivre les progrès accomplis. Ils disposent aussi des moyens indispensables pour instaurer les cadres réglementaires nécessaires pour garantir leur utilisation. Certains des outils de traçabilité que le secteur est d’ores et déjà en train de concevoir, en collaboration avec les gouvernements, sont essentiels pour lutter contre le travail des enfants et faire face à d’autres enjeux liés au développement durable, comme la déforestation ou la pauvreté des producteurs de cacao. Les pays producteurs et les pays consommateurs ont véritablement tout à gagner à harmoniser leurs efforts et à travailler en collaboration, avec le soutien et l’engagement du secteur privé et de la société civile en tant que responsables de la mise en œuvre et acteurs du changement.

Compte tenu de la complexité de ces questions étroitement liées, la Fondation ICI en tant qu’organisation multipartite réunissant la plupart des plus grandes entreprises et ONG du secteur – ainsi que le savoir-faire d’institutions spécialisées des Nations Unies – aura un rôle d’autant plus important à jouer dans les prochaines années. Depuis le premier jour, ICI représente une solide combinaison de modèles étayés par les infrastructures et l’adhésion des chaînes d’approvisionnement du monde entier. Nous sommes plus que jamais déterminés à partager les enseignements que nous tirons des travaux de recherche que nous menons, des outils novateurs que nous concevons et des activités que nous mettons en œuvre sur le terrain, avec tous les acteurs dont nous avons besoin à nos côtés pour aider à prévenir et à résoudre les problèmes urgents liés au travail des enfants et au travail forcé en Afrique de l’Ouest.

Membres du Conseil et partenaires contributeurs

Membres actuels du Conseil de Fondation, partenaires contributeurs et autres donateurs

Le Conseil de la Fondation ICI est composé de membres de l’industrie et de la société civile, qui veillent à la bonne gouvernance, la responsabilisation et l’orientation stratégique de la Fondation. Nos activités bénéficient également du généreux soutien financier de partenaires contributeurs du secteur privé et du secteur à but non lucratif.